Top

Les aides à la rénovation pour les séniors.

renovation seniorLa population française est vieillissante. Si beaucoup de séniors ne peuvent plus vivre seuls en raison de leur santé physique et mentale, d’autres, plus en forme, font le choix de rester à leur domicile. Malgré leur bonne condition, quelques aménagements du logement doivent souvent être faits pour assurer le confort et la sécurité des personnes âgées. Souvent limités en moyens, les séniors peuvent percevoir des aides pour procéder à la rénovation de leur maison. Découvrez lesquelles.

 

Aides dédiées à l’adaptation des logements de séniors.

 

Adapter un logement pour maintenir une personne âgée à domicile peut s’avérer particulièrement coûteux. Cependant, certains aménagements sont nécessaires pour garder la personne autonome tout en assurant sa sécurité. C’est le cas notamment de la salle de bain. Entre les risques de glissades et de chutes, le moment de la toilette peut devenir un véritable parcours du combattant pour les séniors. Plusieurs aides pour adapter le logement au vieillissement sont aujourd’hui disponibles.

 

L’aide d’action logement.

 

Dédiée à la rénovation de la salle de bain, de la douche ou des sanitaires, cette subvention pouvant atteindre les 5 000 euros permet aux personnes âgées de plus de 70 ans ayant des revenus modestes d’adapter leur salle de bain à moindre coût.

 

Le crédit d’impôt pour l’aménagement de la salle de bain.

 

Il existe un crédit d’impôts réservé aux séniors pour entamer des travaux d’accessibilité dans la salle de bain. Limité à 5 000 euros pour une personne seule et 10 000 pour un couple, les propriétaires d’une résidence principale peuvent changer leurs lavabos, acheter des sièges de douche ou encore poser une barre de maintien et d’appui.

 

Habiter Facile de l’Anah.

 

Destinée aux propriétaires de plus de 60 ans, ayant des revenus modestes, cette aide a pour vocation de financer les travaux nécessaires au maintien à domicile des personnes âgées. Elle est octroyée sous conditions de ressources et peut atteindre les 10 000 euros.

 

Aides dédiées à la rénovation énergétique.

 

Que vous soyez sénior, jeune propriétaire, ou locataire, il existe diverses aides gouvernementales pour procéder à la réfection de votre logement. Développant une politique orientée vers l’écologie et la préservation des ressources planétaires, l’État a dédié des aides à la rénovation énergétique des logements. Posséder une habitation correctement isolée, avec de bonnes performances énergétiques permet un meilleur confort des habitants mais également des économies d’énergie. Par ailleurs, en complément de la rénovation énergétique, il est intéressant de trouver le kWh de gaz le moins cher afin d’alléger encore plus vos factures – surtout en période de forte augmentation des tarifs de l’énergie.

 

Vivant de leur retraite, les personnes âgées font souvent partie des foyers à revenus modestes. C’est pour aider ces individus que MaPrimeRénov’ a été développée. Remplaçant le CITE (Crédit d’impôt à la transition écologique), elle peut atteindre les 18 000 euros et permet aux bénéficiaires d’augmenter les performances énergétiques de leur logement. En complément de cette subvention, il est possible de contracter un prêt à taux zéro d’un montant maximum de 30 000 euros. De plus, il existe aujourd’hui des aides privées, développées par les fournisseurs de gaz et d’énergie : les primes coups de pouce. Dédiées à la rénovation des systèmes de chauffage et d’isolation, son montant sera différent selon l’organisme vers qui vous vous tournez.

 

 

Recevez gratuitement votre guide travaux

Des conseils utiles pour vos projets travaux !

Merci, vérifiez votre boite email et vos spams :)